Pierre Morency

 

Pierre Morency

(Lauzon, QUÉBEC. 8 mai 1942 -     ) 

 «À l’heure du loup, une terre dans sa nuit chante (et hurle parfois) pour qu’un peu de sagesse pacifie ces montagnes de cruauté et nous donne à voir un début d’avenir. »  Pierre Morency

NOTES BIOGRAPHIQUES

Poète et dramaturge, Pierre Morency fait des études classiques au Collège de Lévis en 1963 où il anime le théâtre étudiant de 1961 à 1964. Il obtient une licence ès lettres de l'Université Laval en 1966. En 1967, après quelques années d'enseignement et d'activités théâtrales, il décide de vivre de sa plume et devient auteur et chroniqueur radiophonique à Radio-Canada. Il y écrira plus de deux cents textes radiophoniques, de même qu'une série de soixante émissions portant sur les oiseaux. Il donne également de nombreux récitals de poésie au Québec et à l'étranger et publie dans les revues Liberté, Hobo-Québec et Odradeq (Liège). En 1976, il participe à la création de la revue Estuaire. En 1989, il a amorcé, avec L'Oeil américain, la publication d'une série d'ouvrages sur ses expériences de naturaliste. 

Selon Gaëtan Lemay et Claude Janelle du Prix Athanase-David 2000, "La poésie de Pierre Morency est marquée par l'intimité et par un regard méditatif qui cherche à percer l'essence des choses. C'est en ce sens que l'on peut affirmer que son oeuvre s'offre comme une tentative de médiation ou de réconciliation entre nature et culture. Et c'est ce qui fait dire au poète que si la nature doit être sauvée, elle le sera par la culture".

Pierre Morency a remporté de nombreux prix : 

le Prix du Maurier pour ses Poèmes de la froide merveille de vivre en 1968; 
le Prix Claude-Sernet (Rodez, France) pour l'ensemble de son oeuvre en 1975; 
le Prix de l'Institut canadien de Québec pour l'ensemble de son oeuvre en 1979; 
le Prix Alain-Grandbois et le Grand Prix de poésie de la Fondation des Forges; 
le Prix Québec-Paris en 1988; 
le Prix Ludger-Duvernay en 1991; 
le Prix France-Québec en 1992; 
le Prix littéraire des abonnés de la Bibliothèque de Québec pour Lumière des oiseaux, prix qu'il reçoit à nouveau en 1995 pour Les Paroles qui marchent dans la nuit. 
En mars 1993, il est reçu Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République française. 
Il a également reçu le Prix Athanase-David 2000 qui couronne l'ensemble de la carrière et de l'œuvre d'un écrivain. 
Pierre Morency a été membre du premier bureau de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois, dont il a participé à la fondation en 1977. 

QUELQUES  OEUVRES

- Poèmes de la froide merveille de vivre. Québec, Éditions de l’Arc, 1967. 106 p. Coll. «L’Escarpel». Prix du Maurier en 1968. Épuisé.

- Poèmes de la vie déliée. Québec, Éditions de l’Arc, 1968. 85 p. Coll. «L’Escarpel». Épuisé.

- Poèmes. En collaboration avec Pierre Bertrand. Saint-Constant, Éditions Passe-Partout, 1970.

- Au nord constamment de l’amour. Québec, Éditions de l’Arc, 1970. 208 p.

- Les Appels anonymes. Québec, J. Royer éditeur, 1971. Épuisé.

- Lieu de naissance. Montréal, l’Hexagone, 1973. 47 p. Épuisé.

- Le Temps des oiseaux. Québec, André Dupuis, 1975.

- Torrentiel. Montréal, l’Hexagone, 1978. 68 p.

- Effets personnels. Sillery, Le Tourne-pierre, 1986. 39 p. Édition limitée. Prix Alain-Grandbois.

- Effets personnels suivi de Douze jours dans une nuit. Montréal, l’Hexagone, 1987. 47 p.

- Quand nous serons (1967-1978). Montréal, l’Hexagone, 1988. 256 p. Prix Québec-Paris. Grand prix de poésie de la Fondation des Forges.

- L’oeil américain, Histoires naturelles du Nouveau Monde illustrations de Pierre Lussier, préface de Jean-Jacques Brochier, Boréal/Seuil, 1989. 360 p. Prix François-Sommer 1990.

- Lumière des oiseaux, Histoires naturelles du Nouveau Monde, illustrations de Pierre Lussier, préface d’Yves Berger, Boréal/Seuil, 1992. 335 p. Prix France-Québec Jean-Hamelin 1992.

Lumière des oiseaux est aussi le titre d'un documentaire d'une heure du réalisateur Jean-Philippe Duval dans lequel la migration des grandes oies sert de trame à une réflexion sur le métier et l'oeuvre de Pierre Morency. Par son ouverture sur les présences de la vie sous toutes ses formes, cette oeuvre s'offre comme une tentative de réconciliation entre la nature et la culture. Elle tend à donner, à combler chez les lecteurs, le sentiment qu'il y a un autre monde en ce monde. Pour le poète, le sort de la nature et celui de la culture sont en ce sens si intimement liés que, si la première doit être sauvée, elle le sera par la culture. Chaque honneur qui échoit ainsi au poète est un pas de plus sur le long chemin de cette réconciliation.

- Les Paroles qui marchent dans la nuit, Boréal, Montréal, 1994 · 112 p.
Un recueil où se côtoient vers et prose et qui est une superbe célébration de la vie et du verbe.

- La Vie entière, Histoires naturelles du Nouveau Monde, Montréal, Boréal, 1996.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

- L' Heure du Loup, Boréal, Montréal, 2002, 254 p. , une longue méditation sur le sens de notre passage sur la Terre.

La vie à vol d'oiseau
par Caroline Montpetit

"Pierre Morency a tout son temps. Le temps d'écrire, de parler, de marcher dans le grand parc des plaines d'Abraham qui s'étend derrière chez lui, à Québec. Il a le temps d'une vie, bien sûr, mais plus encore. Il a la conscience de la vie avant sa vie et de celle d'après". [...]

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Chez les oiseaux, Pierre Morency, livre-disque publié aux Éditions Multimondes, 80 pages + CD audionumérique, 2004.  ISBN:2-89544-054-9

Pierre Morency nous invite à partager son amour des oiseaux dans un magnifique petit livre où il exprime sa fascination pour les oiseaux, pour leur beauté et leur fantaisie tout autant que pour leurs chants. 

Dans le livre-disque Chez les oiseaux, il partage avec le lecteur l'envoûtement que lui procure toute promenade solitaire dans les battures, révèle aussi l'origine de sa passion pour la gent ailée et décrit, à sa façon inimitable, les impressions que lui inspirent maints volants. Le livre se double d'un nouvel arrangement de son disque Une journée chez les oiseaux, réalisé en 1981. (Librairie Pantoute)

Le livre comprend quatre chapitres émaillés de photographies couleurs captées par les meilleurs photographes d'oiseaux du Québec.

. Une batture envoûtante
. Des oiseaux sur la tête
. Maints volants
. Une journée chez les oiseaux

CHEZ LES OISEAUX
par Florence Meney

Mélange subtil de poésie régionaliste et d'informations concrètes sur la gent ailée, ce nouveau livre-disque de Pierre Morency donne toute la mesure de la place des oiseaux dans la vie de l'auteur. [...]

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

- CHRONIQUE DU MONDE
Alvina Levesque 

Quelle chance de se retrouver autour d’une table avec le poète et naturaliste Pierre Morency [...]

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

- ENTREVUE avec Pierre Morency 
L'oeil scientifique 
Propos recueillis par Raymond Lemieux

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hélène

Elle avance dans moi par des voies sans lumière
Et le jour petit-lait se répand tout à coup
Sa main subtile allume à chaque instant la paille cachée
Ah que j'aime cette femme et que le monde est opaque
Le vrai des choses grésille sous les apparences
Et puis l'âme est si loin tapie, on dirait même
Que des eaux secrètes en dedans font notre silence
Elle avance dans moi moi dans elle par bonds
Par blessure par joie par pulsation de l'air
Par battement de racines par danse des feuilles
Mais c'est plein de miroirs au creux de nous
C'est un manège au creux de nous qui ne s'arrête pas

Elle avance dans moi blessée moi dans elle sans tête
Moi dans elle sans yeux sans visage sans mains
Nous habiterons l'un et l'autre sans raison
Nus sans couleurs au terme du voyage

Pierre Morency 
Extrait de "Poèmes de la froide merveille de vivre 
in Au Nord constamment de l'amour, 1973"

~~~


À l'heure du loup, une terre dans sa nuit chante (et hurle parfois) pour qu'un peu de sagesse pacifie ces montagnes de cruauté et nous donne à voir un début d'avenir. 

Il y a donc une heure du loup.

Heure du loup dans chaque journée

Heure du loup dans toute vie humaine

Pierre Morency
Extrait de "Ce que dit le marcheur nostalgique".)

~~~

Extraits de  "Les paroles qui marchent dans la nuit"

J'ai un faible pour ces gens-là, moi, dit Trom. Les poètes. On ne les lit pas beaucoup, c'est vrai, mais comme on les pille ! Leurs idées immenses, leurs explorations, leurs chevauchées incandescentes, on les prend, on les plie, on les foule. Et l'auteur, lui, l'inventeur qu'en fait-on ? On le darde, on le cajole. De pauvres rêveurs dit-on. Et par cela on laisse entendre qu'ils désertent la chère réalité. Si dans un groupe pourtant, si dans une assemblée, une réunion, une rue, un quartier, une ville, on cherche quelqu'un connaissant le nom des fleurs sauvages, le langage des oiseaux, le chant du loup, le chemin de la sève au coeur de l'arbre, le sens perdu des mots souverains, l'origine des vents, quelqu'un qui sait de quoi sont faits le lit des fleuves et les nervures des feuilles, les rêves des enfants et les poussées de la femme, c'est souvent à un poète, oui, qu'en dernier recours on s'adressera.

On espère, parfois on aime
voir au milieu de la page
des mots sans oriflammes
qui disent une lueur sur la montagne

Pierre Morency

------------------------------------------------------------------------------------------------------

retour à l'accueil de La Poésie que j'aime ...