- artiste peintre -

 


Paul et Paule, Françoise Kertvizic

Mais où est donc passé l’amour ?

L’homme est seul, il avance,
Les yeux plongés dans le néant,
Droit devant.

Les gens se croisent sans se voir,
Dans un monde où l’ego est roi,
Chacun pour soi.
 
Les sourires ont déguerpi,
Ainsi que les mots gentils,
Le monde est triste.

Devant tant d’indifférence,
Les cœurs sont en souffrance,
Pleurent en silence.
  
Mais où est donc passé l’amour ?
Celui qui sait pourquoi l’on vit,
Il s’est enfui.

Apeuré par tant de violence,
Effrayé par tant d’indifférence,
Amour, reviens-nous !

Mais non ! s’écria-t-il,
Je préfère m’enfuir,
Plutôt que de vivre ainsi.

Je n’ai plus de home, 
Vos cœurs se sont taris, 
Vous me faites honte.
 
L’homme est seul, il avance, 
Il ne voit plus, il n’entend plus, 
Se perd dans le néant.
 
Il veut doubler le temps, 
Gagner davantage d’argent, 
A l’affût de reconnaissance.

Le temps passe, c’est encore demain, 
Que reste t-il d’hier ?  
Un jour éteint.

Mais où est donc passé l’amour ?

Celui qui sait pourquoi l’on vit, 
Il est parti,

Dans les rues, il erre, 
Il espère et désespère, 
Il cherche la lumière

S’enfonce dans la nuit, 
S’éteint petit à petit, 
Il tente un dernier cri. 

A l’aide ! je suis l’amour ! 
J’existe pour vous, 
Je vous aime tous…

Haletant, il attend, 
Un regard qui saura voir 
Que l’amour est roi.

Françoise Kervizic
décembre 1999

* * *

le site de Françoise Kervizic

retour à l'accueil de La Poésie que j'aime ...