Joane Michaud est originaire de la région du Bas-Saint-Laurent au Québec, artiste peintre et illustratrice.

son site >>

Auteure de plusieurs albums ayant comme thème les mandalas, édités par les éditions AdA du Canada et en vente dans tous les pays francophones

Auteure d'un recueil de poésies
" Graffitis de plume "

publié aux éditions Mille poètes.

Graffitis de plume de Joane MICHAUD

ISBN : 000-0-0000-0000-0
100 pages,
6.0 x 9.0 po.,
broché, papier intérieur crème #60,
encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure
#100 en quatre couleurs
Prix : 17.60€ 

La quatrième de couverture a été écrit par Philipe Nollet ( écrivain français )

Ce livre c’est la poésie faite concision. Je ne sais pas dire mieux et ne veux pas dire plus. Il n’est donné qu’à de très rares auteurs de savoir à ce point tout résumer en quelques mots, quand trop d’autres s’échinent à entasser les phrases comme des nappes en toile cirée sur une table de formica – alors qu’une seule suffit.

La langue de Joane Michaud trahit également le trait incisif et pointilleux du peintre qu’elle est également, raison pour laquelle sans doute elle travaille par petites touches vives et brûlantes, terriblement évocatrices derrière leur sobriété apparente.

Concision, sobriété : on le voit, les mots qui vous attendent dans ce livre sont d’une très grande artiste, dans tous les sens du terme, et non seulement d’une sculpteuse de phrases : on y trouve aussi des sonorités et des couleurs, toute la palette d’une « travailleuse de la lumière » qui inspire le respect. Tout est dit, il vous suffit de lire.

* * *

Joane Michaud nous offre quelques-uns de ses poèmes

En soi à te peindre

J’aimerais
Pleurer dans tes mots
Mon bel amant
Si pur et si doux
Dans le cœur

Respirer
Les fleurs de ta peau
Mon choix de l’âme
Au parfum d’oiseau
Dans la tête

Capturer
Tes bleus inconscients
Mon clair-obscur
En soi à te peindre
De corps nu

* * *

Frissons

J'iris
Ton doux regard
Chercheur de rose ->
 

   

J'effet
Lueurs d'orange
Pulpe en soleil

J'opium
Ta soie de l'être
Corps envoûté

J'amour
Humide à peau
Frissons de perle

* * *

Toi…de qui

Toi
De qui je ne sais
La rosée sur le corps
D'un matin à fleurir

Toi
De qui je me brume
Les envies de cœur dense
Un tant soi de fraîcheur

Toi
De qui je ne sais
Le regard éclairé
Phare en nuit sur la peau

Toi
De qui je m'allume
L'horizon dans les yeux
De la mer d'eau grand lit

Toi
De qui je ne sais
La beauté sur le chant
De s'offrir en pâture

Toi
De qui je m'emballe
Les rayons de soyeuse
Aux désirs alunés

Toi
De qui je ne sais
La douceur dans le geste
Sur contours de soirée

Toi
De qui je m'enlise
Les desseins sur la bouche
Au glissant des couleurs

* * *

Fleur onirique

Un corps d'en nuit velours
Fleur onirique
Pensée vacillante
Comme peau seconde
Dans l'air du temps
Grains de sable rose

Passage

Grand ouvert source et coule
Aura de fruits mûrs
Flammes de perle
À s'enfiler
Dans les bas-fonds de l'âme

Cristal

L'eau soir puise les gestes
Un à un doux
Trace d'effet plume
Sur ombre liquide
Versant l'amour
Fignolé d'or pur

* * *

Des baisers tout nus

Goûter les mots de sa bouche
Les mots humides
Des mots baisers

Des mots qui s'enchaînent
Frissons sur fleurs de désir

Glisser les doigts sur sa peau
Les doigts vibrants
Des doigts caresses

Des doigts qui s'en chantent
Longue mélodie au corps

Plonger l'amour dans mes yeux
L'amour fluide
D'amour cascade

D'amour qui se lit
Passion sur vagues de soi

© Joane MICHAUD

* * *

retour à l'accueil de
 La Poésie que j'aime ...